De notre blog

Source: Pôle Position

http://www.poleposition.ca/actualites/details.php?ID=2206

Le Championnat du Québec des Rallyes, présenté par Freedom Rally Shop, fêtera cette année sa vingt-cinquième saison d’existence sous la gouverne de Rallye Sport Québec, organisme fondé en 1993 afin de sanctionner les compétitions de rallye de performance au Québec. Une année anniversaire qui sera à marquer d’une pierre blanche puisqu’un nouveau dynamisme et les quatre plus importants événements de rallye au Québec composeront le calendrier de la saison.

Le Rallye Perce-Neige Maniwaki, dont ce sera 52ème édition le 4 février prochain (programme officiel dans la nouvelle édition de Pole-Position Magazine), inaugurera les activités. Seule manche hivernal au calendrier, il est de tradition avec ses parcours glacés et enneigés dans la région de la Haute Gatineau.

Le deuxième événement aura lieu les 1er et 2 juillet en Gaspésie, alors que sera présentée la 40ème édition du Rallye Auto nord-américain de la Baie-des-Chaleurs, sur les routes de terre et de gravier de la région de New Richmond. Un événement toujours magique, qui sera suivi deux mois plus tard par le Rallye Défi, à Montpellier (MRC Papineau, dans l’Outaouais). Cette édition 2017 du Rallye Défi sera la 25ème.

Et c’est un autre anniversaire qui attendra les nombreux concurrents lors de la conclusion de la saison 2017, au Rallye de Charlevoix, alors que cet événement fêtera lui, les trente ans de sa création. Renommé à travers le continent pour la beauté de ses paysages et routes parfaites pour la compétition, le Rallye de Charlevoix est basé dans la ville de Clermont.

Des épreuves prestigieuses mais également un règlement simplifié, destiné notamment à réduire les coûts d’opération pour les concurrents, voilà le second maître-mot de ce Championnat du Québec version 2017. À titre d’exemple, les équipages qui voudront s’inscrire à la série devront disposer de voitures n’étant pas munies de transmissions séquentielles ou de type « Dog Box ». Ils pourront encore utiliser de l’essence de course cette saison, mais elle sera bannie au profit du carburant de pompe régulier à compter de l’an prochain. Tout pilote ou co-pilote inscrit à la série devra être membre d’un club affilié à RSQ et, dans un souci là encore de simplification des règles, deux catégories seulement seront en action : concurrents disposant de voitures 4 roues motrices, et 2 roues motrices.